Publié par Laisser un commentaire

Cultiver des fraises en pot sur balcon

Cultiver des fraises sur le balcon : conseils de culture, variétés et plantation

La fraise est le petit bonbon du jardinier. Ce petit fruit est une plante facile à cultiver même dans un petit espace. Une fois planté sur le balcon ou au jardin, apportez-lui les soins adaptés pour garantir des récoltes abondantes.

Différentes variétés de fraisiers

Les fraisiers sont des plantes qui tapissent le sol au potager. On retrouve deux types de plantes dans cette famille, qui comptent chacune de nombreuses variétés. En fonction de la taille de votre jardin urbain, certaines variétés de fraises seront plus à leur aise. Suivez le guide.

 

Cultiver des fraises sur le balcon : conseils de culture, variétés et plantation

Les fraisiers remontants

Les variétés de fraisiers remontants sont beaucoup plus adaptées à la culture d’un potager dans de petits espaces, en pot et jardinière ou suspendus. Ces fraisiers fleurissent et produisent des fruits d’avril à la fin de l’automne pour des récoltes plus allongées dans la durée. C’est le cas des fraises “Mara des bois”.

Les fraisiers non remontants

Le fraisier non remontants fleurit et fructifie d’avril à juin. Il vous offrira des récoltes jusqu’à la fin de l’été. On y retrouve la très célèbre fraise “Gariguette”. Quoi qu’il en soit la fraise est un petit fruit qui peut facilement être cultivé en pot ou en jardinière sur un balcon, une terrasse ou dans un petit jardin.

 

Cultiver des fraises sur le balcon : conseils de culture, variétés et plantation

Quand récolter les fraises sur un balcon ?

Les fraises se récoltent à maturité alors gardez l’oeil ouvert pour ne pas passer à côté d’une belle occasion gourmande. Une fois mûres les fruits se dégustent dans les 24h à 48h pour éviter de les voir moisir ou manger par les oiseaux.

Comment reproduire les fraisiers ?

Vous pouvez semer des graines de fraise mais cela demande d’attendre une année après la date de semis pour voir les plants se former ! Planter des fraisiers sera plus optimal si vous êtes un jardinier amateur ! Une autre façon que les jardiniers particuliers peuvent utiliser est de replanter les stolons les plus vigoureux. Les fraises se gardent quelques années au potager 2 à 3 ans. Passée cette période, il faudra penser à mettre de nouveaux plants ou bien les reproduire grâce aux stolons. Les stolons sont des petites tiges assez spéciales qui ne donnent ni des fruits ni une feuille mais un petit pied de fraise que vous pourrez replanter.

Quand planter les fraisiers

La période idéale pour planter les fraisiers est en automne. Cela leur laisse le temps de bien s’enraciner pour mieux se développer au printemps. Cependant, il n’est pas trop tard, vous pouvez aussi planter vos fraisiers à cette période de l’année. Avant la plantation pensez à bien préparer et enrichir le sol car les fraisiers, comme tous les légumes fruits, sont des plantes qui demandent beaucoup d’engrais et de nutriments pour des récoltes généreuses.

Le fraisier, une plante rustique

En hiver les feuilles des fraisiers deviennent marrons et tirent leur révérence. Le plant n’est pas mort pour autant. Cela signifie que le plant se met en pause en attendant que les conditions soient plus favorables à son développement. À l’arrivée des beaux jours, il reprendra sa croissance de façon plus vigoureuse, accompagné d’une bonne dose d’engrais.

Variétés originales

Ce petit fruit est un grand classique mais ces variétés ne manquent pas d’originalité. On compte plusieurs centaines de variétés. Certaines ont troqué leur couleur rouge pour des fruits blancs. C’est le cas de la fraise Ananas ou de la fraise abricot.

À côté de quelle plante cultiver les fraisiers ?

Les fraisiers sont souvent victimes de la pourriture alors cultivez quelques fleurs de bourrache à leurs pieds pour mieux les les protéger.

Comment bien entretenir les fraisiers sur un balcon ?

Il sera aussi important de prévoir une couche de paillage pour garder un sol frais tout au long de l’été. Alors répandez des copeaux de pin, des résidus de tonte sèche ou des feuilles mortes pour recouvrir le sol d’une épaisse couche de paillis. Cette précaution va éviter aux fraisiers de manquer d’eau par temps chaud. Aussi les fraises en train de pousser ne seront pas en contact direct avec la terre ce qui leur évitera de pourrir. Pensez à tailler les feuilles qui jaunissent car elles peuvent avoir été touchées par des maladies ou des insectes se cachent dessous. Après les dernières récoltes, taillez aussi les dernières feuilles sans déraciner le plant pour lui permettre de repartir de plus belles au printemps.

 

Cultiver des fraises sur le balcon : conseils de culture, variétés et plantation

Quand apporter de l’engrais aux fraisiers ?

Enfouissez de l’engrais lors de la plantation. Une fois que la plante a commencé à fleurir, apportez une dose d’engrais liquide spécial fraise tous les 10 jours au moment de l’arrosage.

Bien arroser les fraisiers

Le sol soit rester frais et humide, surtout par temps chaud. L’arrosage des fraisiers doit donc être régulier. Pour arrosage de façon éco-responsable, pensez à répandre une couche épaisse de paillage et utilisez l’eau grise issu des rinçages de légumes ou cuisson vapeur.

Protéger les fraisiers des oiseaux

Le jardinier n’est pas le seul à apprécier les fraises. Les oiseaux font aussi partie de la fête. Alors pensez à étendre un filet au-dessus de vos fraises pour que les pigeons, mésanges, perruches et autres oiseaux des villes ne viennent pas récolter tous les fruits de vos efforts bien avant vous.

Exposition adaptée aux fraisiers en pot et jardinière

Pour des fruits savoureux et des récoltes généreses préférez un emplacement ensoleillé et chaleureux. C’est dans ces conditions que les fraises sont les plus savoureuses.


Vous avez maintenant tous les conseils nécessaires
pour devenir le roi de la fraise !

 

Cultiver des fraises sur le balcon : conseils de culture, variétés et plantation

Publié par Laisser un commentaire

Orientation du balcon : quelles plantes choisir

blette à cadre rouge et feuille vertes qui poussent dans la terre

Vous pensez ne pas voir avoir la main verte ? Et bien détrompez-vous, vous avez peut-être juste choisi le mauvais emplacement pour vos plantes. Si elles ne profitent pas d’une orientation adaptée à leur besoin, l’environnement choisi ne sera pas favorable à leur développement.

Par conséquent, les plantes peuvent ralentir ou arrêter leur croissance ce qui peut les amener à mourir. Alors vos mains, qu’elles soient gauches ou non, n’y sont pour rien ! Pour éviter de voir vos petites plantes quitter le champs de bataille trop tôt, voici quelles informations à garder sous le coude au sujet de l’orientation et de l’exposition de votre balcon.

 

légumes feuilles comme la laitue qui poussent à l'ombre avec une faible source de lumière

 

Exposition, chaleur et luminosité

On distingue différentes expositions en fonction de l’orientation du balcon et des fenêtres d’un appartement. Ces élément vous donnent de nombreuses informations sur le type de luminosité dont vos plantes pourront bénéficier. On le calcule notamment en fonction du nombre d’heures d’ensoleillement effectif au cours d’une journée. Cependant, ce ne sera pas le seul élément à prendre en compte.

Bien placer les plantes : l’orientation du balcon

Sud, Ouest, Sud-Ouest

Si vos fenêtres sont exposées au Sud, à l’Ouest ou au Sud-Ouest vous avez l’exposition que tous les jardiniers urbains rêvent d’avoir. Alors profitez-en pour cultiver de nombreux fruits et légumes sur votre balcon au fil des saisons !

Nord, Est, Nord-Est

Si vous avez une orientation à l’Est, vous avez l’opportunité de voir chaque matin le soleil se laver ! Ce spectacle va en mettre plein les feuilles à vos plantes ! Si votre exposition est plus au Nord, vous profitez de quelques heures de lumière en début puis en fin de journée. Ce sont quelques heures que vos plantes apprécieront si aucun d’obstacle ne vient obstruer le passage de la lumière.

La lumière, le soleil et l’exposition

Exposition ensoleillée

Si votre balcon dispose de plus de 5h de soleil par jour vous avez une exposition ensoleillée. Bien pioche ! Vous pouvez faire pousser sur votre balcon un très large choix de plantes, à condition de bien penser à l’arrosage.

Exposition à la mi-ombre

Si votre balcon dispose de 4h à 5h de lumière directe par jour, préférez des plants qui aiment pousser à la mi-ombre.

Une exposition à l’ombre

Enfin si votre balcon dispose de 1h à 2h de soleil direct par jour ou de lumière indirecte, vos plantes seront à l’ombre. Alors privilégiez les plantes qui ont besoin de peu de lumière pour pousser. Elles sont beaucoup moins nombreuses mais il en existe tout de même !

 

fougères qui poussent à l'ombre avec une faible source de lumière

 

Il n’y a pas que l’orientation qui compte

L’exposition ne prend pas seulement en compte l’orientation mais aussi le vent, la présence ou l’absence de bâtiments ou d’arbres qui obstruent le passage de la lumière, sans oublier la température. Tous ces éléments auront un rôle important à jouer dans le bon développement de la plante.

Ici, nous allons nous concentrer sur le nombre d’heures de soleil direct dont vos plantes bénéficieront, pour vous orienter vers les plantes adaptées à votre environnement.

Liste des plantes qui poussent à l’ombre

Voici une liste non exhaustive des plantes qui poussent même avec peu de soleil, à l’ombre ou à la mi-ombre. Ça va être le cas des :
légumes feuilles qui n’apprécient pas d’avoir trop chaud comme les variétés de:

Certaines herbes aromatiques et plantes condimentaires préfèrent aussi l’ombre comme les :

  • persil,
  • menthe,
  • ail,
  • échalote,
  • verveine,
  • ciboule,
  • ciboulette.

En fruits on retrouve :

  • le framboisier,
  • les fraises. Cependant les fraisiers ont besoin de chaleur pour pousser et développer toute leur saveur.

 

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires
pour choisir des plantes adaptées à votre orientation !

Publié par Laisser un commentaire

Cultiver des tomates bios en pot sur balcon

tomates vertes et rouges en train de murir au potager sur balcon - échoppe végétale

Les tomates font partie des légumes préférés du jardinier au potager. Pas besoin d’un jardin pour en profiter. Un petit balcon ou une grande terrasse au soleil suffisent pour profiter d’une récolte de tomate locales et de saison. Avec les conseils de culture qui suivent, vous deviendrez à coup sûr le maître de la tomate en pot sur balcon !

Quand semer les graines de tomates

Pour en profiter tout l’été, semez les graines de tomates dès le mois de février dans votre salon et ce jusqu’en avril. Munissez-vous de graines, de godet et d’un peu de terreau pour démarrer votre culture de tomates bios.

Quand planter des tomates en pot ?

À partir du mois de mai, préférez l’achat de plants de tomate plutôt que la semis de graines. La tomate étant une plante à croissance longue, vous aurez ainsi une récolte plus tôt dans l’année.

Où placer mes tomates sur le balcon ?

Les tomates ont besoin de lumière et de chaleur pour pousser. Pour maximiser les récoltes, installez vos plants de tomates dans une partie bien ensoleillée de votre balcon.

Quand arroser les plants de tomates ?

Les plants de tomates cultivés en pot sur le balcon ont besoin d’une terre humide, alors arrosez-les régulièrement. Vous devez garder la terre fraîche et humide au toucher. Elle ne doit pas être noyée !

 

tomates vertes et rouges en train de murir au potager sur balcon - échoppe végétale

 

Quand récolter les tomates sur le balcon ?

La récolte des tomates cultivées sur le balcon a lieu entre l’été et l’automne, lorsqu’elles sont mûres et bien rouges, en fonction de la variété de tomate bio cultivée. Si vos tomates sont encore vertes et que vous voulez en profiter après de prendre le route des vacances d’été, ce petit légume-fruit peut aussi se consommer vert en version cuite.

Quelles variétés de tomates cultiver sur un balcon ?

Sur un balcon, choisissez des variétés de petits fruits comme les tomates cerises et tomates cocktail. Voici deux variétés originales à découvrir : “tomate cerise golden sunrise”, “tomate jaune téton de Vénus”.

Comment conserver les tomates

La saison des tomates ne durent qu’un temps malgré le fait qu’on en trouve presque toute l’année dans les supermarchés. Alors pour avoir le luxe de manger des tomates savoureuses au fil des saisons, voici des petites recette de conservation à réaliser:

  • confiture de tomates
  • chutney de tomates vertes
  • en sauce tomate
    • à mettre dans un bocal stérilisé
    • à congeler dans les bacs à glaçons
  • coulis de tomate
  • sauce ketchup maison
  • sauce chili avec des piments cultivés sur le balcon
  • confites entières
  • sur une tarte, dans un cake salé ou sur une pizza (que vous congèlerez pour les déguster au moment venus lors d’un repas en famille).

tomates vertes et rouges en train de murir au potager sur balcon - échoppe végétale

crédit : échoppe végétale 

Comment entretenir les plants de tomates en pot ?

Voici quelques astuces pour que vos plants de tomates restent plus vigoureux :

  • couper les gourmands pour stimuler le développement de la plante,
  • apporter une dose d’engrais liquide spécial tomates tous les 10 jours, lors de l’arrosage, lorsque les premières fleurs apparaissent (1g / litre d’eau),
  • lorsque les premiers fruits apparaissent, s’il y a trop de feuilles et qu’elles obstruent le passage de la lumière, tailler certaines feuilles,
  • avant que les températures ne soient trop chaudes, pailler le sol avec des copeaux ou des restes de tontes sèches.

Quel engrais utiliser pour stimuler la croissance des tomates en pot ?

Avant de mettre vos plants de tomates en pot, préparez le terreau. Mélangez au terreau une poignée de bouse de vache déshydratée La belle bouse et/ou un peu de compost mûr puis planter les tomates.

Vous pouvez aussi mettre des coquilles d’œufs broyées au fond du trou. Tous ces apports permettent aux plants de tomate d’aller puiser dans cette réserve de nutriments pour mieux se développer. Les légumes fruits sont des plantes très gourmandes et ont besoin d’une terre bien enrichie pour vous offrir de belles récoltes et se fortifier.

Vous avez maintenant toutes les clés pour apprendre à cultiver vos propres tomates sans vous planter.

Pour aller plus loin : rejoignez le rang d’oignon du gang de tomate créé par Julie Pancakes