Le journal végétal

Publié par Laisser un commentaire

Portrait d’artisan : Élodie agricultrice gastronome de Truc & co

portrait Émilie fondatrice truc & co

portrait Émilie fondatrice truc & co

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

J’ai grandi en Provence, au milieu des champs de thym, sauge et romarin. Après des études
supérieures en analyse sensorielle et un long voyage au pays des kangourous, j’ai décidé de
reprendre l’exploitation familiale pour cultiver mes propres herbes de Provence.

Bouquets garnis bio Truc&Co thym et laurier séché accroché avec une ficelle élastique blancheMon idée ?

Proposer les meilleures herbes aromatiques pour redonner du sens et du goût à la cuisine
de tous les jours.

Comment ?

En sélectionnant les meilleures variétés pour une production conduite en agriculture biologique, maitrisée, sans pesticides ni engrais chimiques. C’est au cours de l’année 2016 que je crée la marque Truc & Co. Je commence alors à cultiver les parcelles converties en bio. En 2017, la gamme de produits intègre les premiers magasins bio et les épiceries fines.

De qui se compose l’entreprise ?

En tant qu’unique exploitante agricole de la société, je cultive, récolte et conditionne les herbes par moi-même. Cependant, je fais appel à des stagiaires ou saisonniers qui me donnent un coup de pouce pendant les temps forts de l’année. Le reste du temps, je
peux compter sur mes parents et mon compagnon pour m’accompagner et me soutenir dans cette belle aventure.

Émilie entrain de récolter les herbes aromatiques sur son exploitation biologique

Où et comment sont fabriqués et cultivés vos produits ?

C’est à Esparron-de-Pallières, dans le Var (83), que poussent toutes les herbes. Situé entre le massif de la Sainte-Victoire et le lac de Sainte-Croix, ce charmant petit village provençal offre un cadre idéal et un terroir généreux. Le climat méditerranéen ainsi que les sols argilo-calcaire et rocailleux de la Provence permettent aux plantes de développer une qualité aromatique exceptionnelle. De la plantation jusqu’au séchage et au conditionnement, je réalise tout moi-même au sein de l’exploitation. Ainsi, toutes les étapes de la production sont maîtrisées. La production est conduite en agriculture biologique sur 3 hectares de culture.

Avez-vous un label particulier ?

Oui.

Les labels bio français (AB) et européen

logo ab, agriculture bio

Toutes les étapes de la production sont certifiées par Ecocert qui garantit le bon respect du cahier des charges de ces deux labels. Depuis 2019, nous faisons aussi partie du Collège Culinaire de France au titre de « Artisan
et producteur de qualité ».

Collège culinaire de France

logo collège culinaire de FranceLe Collège Culinaire de France rassemble tous les acteurs convaincus et engagés vers une amélioration de la qualité de la gastronomie française. La sélection des membres se fait selon 3 critères :

  1. l’histoire humaine qu’il y a derrière les produits,
  2. l’application de méthodes artisanales
  3. le caractère bénéfique des produits sur la santé humaine et l’environnement.

Quels conseils donneriez-vous aux jardiniers qui auront vos bouquets aromatiques entre les mains ?

La culture du thym

Le thym se cultive en plein soleil et n’a pas besoin de beaucoup d’eau. La plante se développe très bien en Provence dans des sols rocailleux car la chaleur est préservée en profondeur pour le plus grand bonheur de ses racines. La plantation se fait généralement vers le mois de février. La récolte se fait d’octobre (quand le bois de la plante est formé) jusqu’au mois de mars (avant les premières fleurs).

plants de thym bio en fleurs avec des petites fleurs violettes, dans le Var

La culture du laurier

Contrairement au thym, le laurier a besoin de beaucoup d’eau. En Provence, cet arbuste se retrouve souvent en bord de ruisseau. Pour la culture, la plantation se fait au printemps ou à l’automne. Trois ans après, les premières récoltes peuvent se faire (à raison d’une taille par an).

feuille de laurier séché en vrac

Le bouquet

Que cela soit dans l’Egypte antique, dans la mythologie Gréco-Romaine ou dans les premières dynasties chinoises, le thym et le laurier étaient déjà utilisés pour leurs vertus médicinales et spirituelles. En France, c’est Charlemagne qui démocratise la culture des herbes aromatiques pour le plus grand bonheur des cuisiniers et des apothicaires.

emballage carton des herbes aromatiques bio truc and co

Comment bien utiliser le bouquet « thym-laurier » ?

Le bouquet garni est un ingrédient clé de la gastronomie française. Il a l’avantage de parfumer les plats et de pouvoir être retiré en fin de cuisson. Le mélange du thym et du laurier permet un équilibre des arômes et des saveurs qui sublime un plat mijoté, une sauce ou une marinade. Pendant l’été, il fait la différence dans la réalisation d’une ratatouille ou d’un gaspacho.

velouté de courge thym et laurier

Vous avez une plante préférée ?

L’Origan ! De toutes les herbes que je cultive, l’origan est ma préférée. Elle possède un parfum puissant et agréable. Ses fleurs forment de jolis pompons blancs, rosés ou violacés (selon les variétés). En cuisine, ses notes légèrement âcres et citronnées se marient parfaitement avec la tomate. D’ailleurs, on la retrouve dans de nombreuses recettes traditionnelles italiennes comme le gratin d’aubergines « alla parmigiana » hummm 😊.

Retrouvez le bouquet Thym-laurier bio d’Élodie
dans la box Mon petit marché français.

Publié par Laisser un commentaire

Unboxing : la salade de tomates téton de Vénus et fraises

Unboxing salade de fruits : tomates et fraises

La box jardinage été 2018 « Céder au champ des graines », sur le thème de la Grèce, contient comme d’habitudes des petits sachets de graines. J’y ai glissé des graines de tomates téton de Vénus (le nom latin d’Aphrodite). Et bien entendu, je propose également un livret de recettes pour profiter au mieux des récoltes ! Voici la recette pour ces belles tomates.

Eh tomate, ramène ta fraise !

Miles Kingdom a dit “la connaissance, c’est de savoir que la tomate est un fruit, la sagesse c’est de ne pas en mettre dans une salade de fruit”. Moi, je ne suis pas vraiment d’accord avec lui : j’ai testé la tomate en salade sucrée/salée et j’ai trouvé ça délicieux !

Salade de fruits fraise et tomates

Durée :

à peine plus qu’un 100m aux Jeux Olympiques !

Difficulté :

si tu n’y arrives pas, il y a de quoi devenir rouge comme une tomate !

 

Ingrédients pour 4 personnes :

    • 200g de tomates téton de Vénus
    • 200g de fraises
    • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
    • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
    • une petite poignée de basilic
    • une dizaine de grains de poivre timut

 

Étapes :

Laver et couper les tomates et les fraises. Mélanger.

Mélanger l’huile, le vinaigre et le poivre timut réduit en petits morceaux.

Présenter sur une assiette les fraises et les tomates. Ajouter quelques cuillères de sauce et des feuilles de basilic ciselé.

 

À défaut du poivre timut, tu peux utiliser des grains de poivre classiques. Le petit goût d’agrume si caractéristique du poivre timut ne sera pas présent, mais le résultat sera toujours aussi bon !

 

 

Pour commander la box été 2018 « Céder au champ des graines », c’est par ici !