Bienvenue sur la gazette végétale

Publié par Laisser un commentaire

[J-50] Fête de Noël green, slow et écolo (partie 2)

préparer une fête de noël écolo

Le compteur défile goutte à goutte. Plus que 50 jours pour préparer votre Noël slow et écolo. Voici quelques astuces éco-responsables pour vous préparer à l’avance et laisser de côté la pression et l’effervescence de ces jours de fêtes. Le jour-J vous n’aurez plus qu’à profiter des bons moments avec votre entourage ou les personnes qui partageront cet instant avec vous.

J-50 : décoration de Noël naturelle et végétale

Misez sur la récup et laissez parler votre imagination pour la décoration. C’est pour cette raison que je commence à penser à Noël dès l’été (oui vraiment). Je ramasse des végétaux ça et là dans le but de les faire sécher et de les utiliser pour confectionner une couronne de Noël végétale à accrocher dans l’entrée ou pour réaliser un centre de table et des portes-noms. Tout est permis. Si vous vous lancez dans la cueillette sauvage, prenez garde à ne pas récolter des espèces protégées comme le houx par exemple. Et prélevez toujours en petite quantité pour ne pas dépouiller Dame Nature.
Privilégiez des matières durables comme les suspensions en bois ou en macramé, les décorations de Noël en céramique à suspendre au sapin ou des guirlandes en tissu !

idées DIY couronnes de nole végétales pour de noel écolos

J-30 : noël écolo, ça sent le sapin

J’adore les touches de verdure dans la décoration de Noël. Alors le sapin sera bien le roi des festivités de fin d’année.

Pour vous aider à faire un achat de sapin éco-responsable, voici quelques pistes à prendre touchouss :

  • achetez un sapin en pot pour le planter dans le jardin une fois les fêtes de fin d’année terminées,
  • achetez un sapin MADE IN FRANCE. La france compte de nombreuses exploitations de sapin dans le Jura et le Morvan. Ils sont cultivés spécialement à cet effet dans le but d’être coupés et ne sont donc pas liés à la déforestation. Certaines exploitations le font de façon raisonnée, en diminuant les arrosages ou l’usage de produit chimique. N’imaginez donc pas que votre sapin fraîchement acheté vient d’être coupé par un boucheron en chemise à carreau dans une forêt protégée. On ne voit ça que dans les films de Noël à l’américaine,
  • bien que le plastique ne soit pas fantastique, l’avantage du sapin artificiel est que vous pourrez le conserver de longue année (en moyenne 6 ans),
  • si vous achetez un vrai sapin, préférez-le brute, sans couleurs ni neige artificielle. GREEN IS THE NEW WHITE !

Maintenant il ne vous reste plus qu’à déposer quelques cadeaux écolos à son pied.

avoir un sapin en pot pour un noël éco-responsable

avoir un sapin en pot pour un noël éco-responsable

Bien recycler son sapin

Si vous optez pour un vrai sapin, ne le jetez pas n’importe où. Les communes organisent souvent des tournées après les fêtes de fin d’année pour récupérer les sapins en fin de vie. Renseignez-vous auprès de votre ville !

Bon à savoir

Il existe des labels qui permettent de reconnaître les sapins cultivés dans le respect de l’environnement : le label « Plante bleue » ou le label MPS. On trouve aussi des sapins de Noël issus de l’agriculture biologique.

J-10 : le goûter du père Noël

C’est bien connu, il faut toujours laisser une assiette de cookie et un verre de lait au Père Noël pour le remercier d’être passé et lui donner de la force pour finir son périple. Mais durant ces 50 jours, vous aurez aussi besoin de prendre des forces pour préparer ce Noël slow, alors voici une recette végétal de lait “de poule” vegan par Marie Lafôret . Avec ça, Santa pourra continuer sa tournée des cheminées sans être ballonné. Et parce que le réveil risque d’être dur, n’oubliez pas de lui laisser un peu de xmas muesli sans gluten pour le petitt déjeuner.

préparer un goûter de noël vegan avec du vegg nog et des cookies au chocolat

Jour-J

Activez le mode hygge, profitez de la saison hivernale et accueillez les sensations de cette saison. Imposez-vous de petits rituels et faites-vous une boisson chaude et gourmande tous les jours :

  • un golden latte pour vous revigorer avant d’aller affronter la journée,
  • un chaï tea latte en soirée pour vous réchauffer.

Accueillez les festivités avec sérénité. Profitez de vos proches, des plats gourmands et de la jovialité.

Et si vous l’avez raté, voici la première partie des préparatifs.


Si ces idées vous ont plus, épinglez-les sur Pinterest pour les avoir sous la main, jusqu’au jour-J.

Publié par Laisser un commentaire

Top de 10 livres pour se mettre au jardinage urbain

10 livres pour se mettre au jardinage urbain : livre adulte et livre enfant

Tout le monde peut avoir la main verte, à condition d’avoir les bons outils pour y arriver. Si vous avez déjà des outils, des graines et des plantes en votre possession, cette liste de 10 10 livres pour se mettre au jardinage urbain, devrait vous conduire sur la bonne voie. Vous y trouverez des livres qui plairont aux petits comme aux grands jardiniers !

Pour les grands jardiniers

livre pour apprendre à jardine en ville et en intérieur : Urban Jungle : décorer avec les plantesUrban Jungle : décorer avec les plantes

Si vous êtes un plant addict fan des plantes d’intérieur, il vous faut ce livre. Judith et Igor, fondateurs de la communauté Urban Jungle Blogger, sont partis à la rencontre de passionnés de plantes et leur ont tiré les vers du nez. Ainsi, ils nous ont livré tous leurs conseils pour avoir la main verte en toute circonstance. Après l’avoir feuilleté, le bouturage et la culture des plantes succulentes n’aura plus de secret pour vous !

livre pour apprendre à jardine en ville et en intérieur : Un potager sur mon balcon pas à pas - Larousse - Philippe AsserayUn potager sur mon balcon pas à pas – Larousse – Philippe Asseray

Si vous venez d’emménager dans un appartement qui possède un balcon ou une terrasse, qu’attendez-vous pour y inclure un petit potager ? Des fraises, de la menthe, des pieds de tomates et du basilic, retrouvez tous les conseils pour vous lancer de la graine à l’assiette.

livre pour apprendre à jardine en ville et en intérieur : Potager en carré editions esiPotager en carré, le guide pratique – Editions ESI

Si vous avez la chance de disposer d’un petit jardin en ville, un carré potager ne pourra que le sublimer. 1 à 2 m² suffisent pour cultiver votre petit coin de verdure comestible. Avec ce livre, vous trouverez les conseils nécessaires pour bien associer les plantes les unes avec les autres.

livre pour apprendre à jardine en ville et en intérieur :Le potager biodynamique - Marabout - Monty WaldinLe potager biodynamique – Marabout – Monty Waldin

La biodynamie et la permaculture sont des sujets tendance dans le domaine de l’agriculture urbaine en ce moment. Pourtant, ces techniques existent depuis belle lurette. Pour maîtriser les tenants et aboutissants de ce sujet passionnant, ruez-vous sur ce livre. Vous deviendrez le maître du potager urbain biologique !

livre pour apprendre à jardine en ville et en intérieur :Le potager selon Xavier - LA MAISON RUSTIQUE - Xavier Mathias Alain BaratonLe potager selon Xavier – LA MAISON RUSTIQUE – Xavier Mathias Alain Baraton

Le visage de Xavier Mathias vous est peut être familié. On a eu l’occasion de le découvrir dans les médias au travers d’émissions télévisée qui traitent de la biodynamie et de la permaculture. C’est un expert en la matière. En feuilletant cet ouvrage de jardinage, vous en aurez plein les yeux. Il remet les anciens légumes au goût du jour pour vous aider à cultiver un potager aux mille et une saveur. C’est un cadeau original à offrir pour Noël à un gourmet jardinier.

Pour jardiner en famille, avec les enfants

livre pour jardiner avec les enfants en famille : Organisation : Organiseur Mémoniak pour jardiner avec la lune 2018 - 365 Éditions - Anaïs KaliOrganisation : Organiseur Mémoniak pour jardiner avec la lune 2018 – 365 Éditions – Anaïs Kali

Pour jardiner, organiser les tâches du quotidien et regarder l’année s’écouler, le mémoniak du jardinier est votre compagnon. Aimanté au frigo, il vous permettra d’indiquer vos activités du quotidien tout en gardant un oeil sur les tâches à effectuer au jardin.

livre pour jardiner avec les enfants en famille : Le grand livre de jardinage des enfants - Thierry Magnier Editions - Caroline Pellissier, Elisa Géhin et Virginie Aladjidi Le grand livre de jardinage des enfants – Thierry Magnier Editions – Caroline Pellissier, Elisa Géhin et Virginie Aladjidi 

Petits et grands seront conquis par ce livre jardinage illustré. C’est une idée de cadeau à glisser sous le sapin et à offrir aux enfants en quête de nature. Des recettes, aux astuces en passant par les conseils jardinage, cet ouvrage coloré devrait plaire à toute la famille lors des activités les mains dans la terre.

livre pour jardiner avec les enfants en famille : Des tomates sur mon balcon - La Martiniere Jeunesse - Thierry Heuninck (Auteur), Aurore Petit (Illustration)Des tomates sur mon balcon – La Martiniere Jeunesse – Thierry Heuninck (Auteur)Aurore Petit (Illustration)

De la graine à l’assiette, ce livre de jardinage illustré guide vos enfants pas à pas pour leur transmettre les bases de la culture d’un petit potager. Planter des fraises, cultiver des tomates, semer des graines de persil. Toutes ces tâches n’auront plus de secret pour eux !

livre pour jardiner avec les enfants en famille : Je plante ça pousse - Rustikid - Philippe Asseray (Auteur), Charlène Tong (Illustrations)Je plante ça pousse – Rustikid – Philippe Asseray (Auteur), Charlène Tong (Illustrations)

Qui a-t-il de plus beaux que d’admirer la couleur d’une tomate changer au fil des semaines avant de pouvoir la récolter ? Ce livre nature dévoile tous les secrets du jardin et de la biodiversité dans son ensemble. Vos enfants risquent de le dévorer.

livre pour jardiner avec les enfants en famille : Mon p’tit potager bio - salamandre - Danièle Schulthess.Mon p’tit potager bio – Salamandre – Danièle Schulthess

Et si le jardinage était un moyen de faire aimer les légumes aux enfants ? Apprenez avec vos têtes blondes à semer, à planter et à cultiver des légumes qu’ils pourront savourer, avec l’aide de ce livre. De la graine à l’assiette, vos jeunes pousses deviendront des légumivores sans qui vous n’ayez à faire d’efforts !

 

 


Cette liste de 10 livres pour se mettre au jardinage urbain touche à sa fin.
Vous n’avez maintenant plus aucunes excuses pour ne pas vous lancer dans le jardinage urbain en famille, avec ou sans jardin !

10 livres pour se mettre au jardinage urbain : livre adulte et livre enfant

Publié par Laisser un commentaire

[J-90] Fête de Noël green, slow et écolo (partie 1)

90 jours de conseils pour préparer une fête de Noel slow et écologique | Échoppe Végétale

Le compte à rebours est lancé ! Le réveillon de votre Noël végétal aura lieu dans 90 jours ! Alors je me suis dit qu’il n’était pas trop tôt pour préparer les fêtes de fin d’année en mode écolo, sans être dans les choux.
C’est grave docteur ? On me dit dans l’oreillette que je suis une personne noëlique. Tout va bien alors ! Pour vous convaincre des bienfaits de préparer Noël avec 90 jours d’avance, voici une liste de petites activités à réaliser pas à pas pour mettre de côté le stress, la culpabilisation et l’agitation que peut engendrer cette période de l’année. Le jour-J, vous pourrez ainsi profitez des jingle bell et des playlist de Noël, en regardant Maman j’ai raté l’avion.

citation : noel n'est pas un jour, ni une saison, c'est un état d'esprit, calvin coolidge

J-90 : fabriquer des cadeaux de Noël fait-maison

Il n’y a pas plus belle intention que des cadeaux personnalisés. Lorsque l’on pense aux cadeaux de Noël, on voit souvent des objets dernier cri et une pile de jouets. Mais pourquoi ne pas offrir des expériences à partager avec vos proches ?

Que ce soit une invitation à déjeuner avec vous le jour de son choix ou participer à un cours de jardinage avec vous, selon le budget dont vous disposez, ce cadeau slow peut se traduire de différente manière.

Soyez original

Offrez à vos meilleurs amis une soirée de babysitting par mois pour leur permettre de prendre du temps pour eux, sans culpabiliser. Avec ce cadeau, vous allez donner de votre personne !

Pour l’effet surprise, réalisez vous-même les bons cadeaux à imprimer et à offrir à vos proches :

  • 5 bons cadeaux pour garder le nouveau né de votre meilleure amie,
  • 4 bons cadeaux pour un dîner restaurant,
  • etc.

L’heureux élu n’aura plus qu’à dégainer le bon cadeau de son choix à n’importe quel moment de l’année. Alors ne vous laissez pas trop emporter par la magie de Noël avec des engagements que vous ne pourrez pas tenir (à moins de vouloir vous mettre votre entourage à dos avant la fin de l’année). Pour trouver des idées de bons cadeau, rendez-vous sur le blog Échos Verts de Natasha.

J-80 : emballé, c’est pesé avec le furoshiki

Maintenant que vous avez déterminé votre liste de cadeau slow, passons aux emballages. Les papiers cadeau sont souvent une belle source de déchets au lendemain de Noël. Les bennes à ordures scintillent de milles feu dorés, avec des motifs étoilés et des rayures bariolées.
Alors pour miser sur une solution durable, les emballages éco-responsables en tissu s’invitent sous le sapin.

Si vous êtes doué en activité manuelle, lancez-vous dans la confection de furoshiki. Sinon, vous retrouverez la pochette réalisée en collaboration avec la marque zéro déchet KUFU, pour ranger tous vos cadeaux écolos.

noel et fete de fin d'années écologique avec les emballages en tissu rouges et furoshiki

noel et fete de fin d'années écologique avec les emballages en tissu à motifs noir, blanc, bleu, et furoshiki

J-70 : le repas de Noël végétal

Qui n’a jamais eu du mal à se lever de table après un repas de Noël de famille ? Une fois que vous avez calé la dinde au marron, le plateau de charcuterie, le foie-gras et la bûche à la crème au beurre, votre estomac ne vous remerciera pas.

Alors pour savourer un repas de fête en toute légèreté pour votre intestin (sans renier sur le côté gourmand), transformez quelques classiques de Noël en version végétale.

Idées recettes pour un apéro de Noël végétarien

Troquez le foie-gras contre une terrine de champignons frais aux noix. Vous allez être bluffé. Voici une recette pour vous y aider : terrine végétale par Marie Laforet.

À l’heure de l’apéro, ajoutez quelques :

  • amuses-bouches de légumes grillées,
  • tartines de houmous,
  • baba ganoush,
  • tartelettes aux fromages,
  • feuilletés aux légumes de saison.

Idées recettes pour un plat de fête végétarien

Ne vous mettez pas la rate au court bouillon. Pour cette fois, vous n’êtes pas obligé d’être le roi ou la reine des fourneaux. Pour le plat, pensez aux légumes de saison rôtis au four avec une marinade au sirop d’érable et à l’huile de sésame. Essayez cette recette avec un beau céleri rave rôti entier. La dinde aux marrons pourra aller se rhabiller !

Si la pâtisserie n’est pas votre dada, faites simple avec un gâteau vegan aux yaourt, agrémenté de :

  • fruits confits,
  • cannelle,
  • amandes effilés,
  • enneigé de sucre glace ou de caroube.

noel et fete de fin d'années écologique avec un gouter de noel, gateau vegan facile et rapide pour toute la famille

noel et fete de fin d'années écologique avec un gouter de noel, gateau vegan facile et rapide pour toute la famille
Servez à vos convives une part de ce gâteau de Noël avec un verre de golden latte au curcuma pour réchauffer les estomacs. Pour une note plus végétale pensez au thé de Noël et aux infusions.


Prenez le temps de digérer ces quelques astuces pour préparer un Noël slow et écolo
en attendant la seconde partie de cet article !
Et profitez-en pour savourer les petits plaisirs de l’automne comme les couchers de soleil brûlant
ou les nouvelles nuances qu’abordent la nature.

Si cet article pour vous a plu, épinglez cette image sur Pinterest !

90 jours de conseils pour préparer une fête de Noel slow et écologique | Échoppe Végétale

Publié par Laisser un commentaire

Fertilisant et engrais : besoin d’un coup de pousse ?

Quand on jardine, on veut le meilleur pour nos plantes, et c’est bien normal. On les bichonne, on est aux petits soins avec elles. Une solution efficace est de se tourner vers les fertilisants et les engrais. Mais on peut vite s’y perdre dans tout ce qui existe. Aujourd’hui, je vous donne les bases pour comprendre le jargon du jardinier !

Un fertilisant, qu’est-ce que c’est ?

Un fertilisant est une substance qui nourrit les plantes et le sol.
Il peut être d’origine animale, comme le fumier de cheval ou la bouse de vache, ou végétal, comme le compost.
Le fertilisant assure à la plante une pousse plus belle et plus rapide grâce à ses teneurs importantes en azote, phosphore, potassium, calcium ou encore magnésium. Ces nutriments utiles aux plantes sont habituellement trouvés dans les sols. Mais certains sols peuvent perdre leur potentiel nutritif après, par exemple, des cultures trop intensives ou la pousse de plantes trop gourmandes. Le fertilisant peut donc également nourrir le sol pour lui fournir tous les nutriments qui lui manquent.
Mais tout cela, les engrais le font aussi. Alors, quelle est donc la différence entre fertilisants et engrais ?

 

Crédit : L’Échoppe Végétale

Un engrais ou un fertilisant ?

Le choix est à faire selon votre sol. En effet, engrais et fertilisant apporteront la même chose aux plantes, mais agiront différemment sur le sol.
Les engrais sont généralement sous forme liquides ou de granulés. Ils nourrissent la plante et le sol, puis disparaissent peu à peu.
Les fertilisants quant à eux ressemblent à de la terre. En les utilisant sur le sol, ils changent sa texture. Ainsi, un sol trop lourd peut être aéré et retrouver une belle texture grâce à un fertilisant, ce qu’un engrais ne peut pas lui apporter.

Attention à la pollution !

Si les fertilisants et engrais peuvent être naturels et 100% biodégradables, ce n’est pas pour autant que le risque de pollution disparaît. Utilisés en trop grande quantité, ils peuvent polluer les sols et les nappes phréatiques. Il est donc nécessaire de bien respecter les conditions d’utilisation !

Comment fertiliser mon sol si je n’ai pas de vache ou de cheval pour avoir du fumier ?

  • en récupérant du fumier dans les champs : armé d’un grand sac, d’une paire de gants et d’une petite pelle, vous pouvez vous faufiler sous les barrières d’un champ. Mais je ne vous le recommande pas, il y a peut-être un taureau dans le champ, et le propriétaire utilise peut-être ce fumier !
  • en demandant à un éleveur : pourquoi pas, si vous en connaissez un près à vous céder un peu de fumier pour votre potager. Attention cependant aux conditions de vie (notamment l’alimentation et les traitements médicamenteux) des animaux, vous ne voulez pas empoisonner votre potager !
  • en utilisant La Belle Bouse : cette jeune marque lyonnaise propose à la vente des granulés de bouse de vache en version écologique. Oui oui, vraiment !
Crédit : L’Échoppe Végétale

 

La Belle Bouse

Les granulés de bouse de vache proposés par La Belle Bouse sont à l’interface entre fertilisant et engrais : ils ne modifient pas la structure du sol, mais sont intégralement composés de fumier.
Ils s’utilisent toute l’année en intérieur. En extérieur, il est inutile de fertiliser son sol l’hiver. Enterrées autour des racines à quelques centimètres de profondeur, les granules vont répandre peu à peu leurs nutriments dans le sol et la plante pourra s’en nourrir durant 3 mois. Si vous avez peur des odeurs, vous pouvez vous rassurer : une fois enterrées, les granules n’en émettent pas. Votre intérieur ne fleurera pas bon la campagne toute l’année !
La bouse de vache utilisée est soigneusement sélectionnée pour apporter le meilleur aux plantes : elle vient d’exploitations en agriculture biologique de la région Auvergne-Rhône-Alpes et est ensachée dans un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) de la région. La marque est labellisée Nature et Progrès et est utilisable en agriculture biologique.
La Belle Bouse a aussi l’avantage d’être écologique, autant que possible. Le transport se limite au strict minimum, et le packaging est en carton recyclable.

Pour toutes ces raisons, le projet de La Belle Bouse correspond aux valeurs que je promeus, et les produits ont donc rejoint l’eshop. Pour shopper votre bouse, c’est par ici !

Et pour les vegan ?

Eh oui, les vegans refusant l’exploitation animale et tous les produits qui en découlent, la bouse de vache n’est pas vraiment leur indispensable au jardin ! Mais de nombreux engrais et fertilisants végétaux existent et sont tout aussi efficaces !

Publié par Laisser un commentaire

Des plants originaux au potager

Ce que j’aime au potager, ce sont les produits qu’on ne trouve pas au supermarché. Des légumes, des fruits et des aromatiques originaux qui me font découvrir de nouvelles saveurs. Vous l’avez peut-être déjà compris en voyant les variétés de graines assez méconnues que je vous propose dans la box jardinage.

Alors, vous me rejoignez pour partir à la découverte de plantes potagères rares ?

 

Les crosnes

Ce légume racine au look particulier est originaire d’Asie. Il a été introduit en France peu avant les années 1900, et a rapidement conquis le pays. En effet, les famines durant les deux guerres mondiales en ont fait un ingrédient de choix qui a ensuite été oublié à cause des mauvais souvenirs qu’il rappelait.

Il revient peu à peu au goût du jour pour notre plus grand bonheur : ce légume d’hiver à la saveur d’artichaut permet de changer des éternelles pommes de terre. L’avantage ? Il ne faut pas l’éplucher, c’est du temps de gagné !

 

Le concombre cocktail

Serait-ce une mini-pastèque ? Mais non, c’est un concombre cocktail. qu’on appelle aussi cucamelon ou concombre mexicain, puisqu’il est originaire d’Amérique centrale. Il se déguste comme son grand cousin, cru ou mariné. Sa culture est assez simple et prolifique dans un milieu ensoleillé.

Vous pouvez retrouver les graines bio et reproductibles de concombre cocktail jusqu’au 31 août 2018 sur la boutique en ligne.

Les groseilles à maquereau

Derrière ce nom ichtyen (qui est relatif aux poissons. On n’apprend pas que des mots barbares au sujet du jardinage !) se cachent de beaux fruits acidulés et poilus. Leur relation avec les maquereaux est purement culinaire : on peut utiliser leur jus dans des plats à base de maquereaux.

Moins connues que les classiques groseilles en grappe, les groseilles à maquereaux forment de plus gros fruits juteux.

L’aubergine Ping Tung

Cette ancienne variété rustique est originaire de Chine. Elle pousse aujourd’hui très bien dans nos potagers occidentaux. Elle a l’avantage d’être petite (moins d’un mètre de haut) et productive. Les aubergines obtenues sont longues et fines, d’une belle couleur violette.

Les recettes pour profiter au mieux de ce légume que nous connaissons mieux sous une autre forme sont très nombreuses. Pour accompagner les sautés, les grillades, pour apporter une touche plus originale à une pizza : vous ne manquerez pas de choix pour la goûter !

 

Le shiso pourpre

Les feuilles de cette plante japonaise sont un condiment très réputé dans les grandes cuisines. Une croissance facile et rapide font de cette plante une bonne compagne, aussi bien comme aromate que comme plante ornementale. Les feuilles pourpres peuvent servir de colorant. Les jeunes pousses peuvent aussi être utilisée pour décorer les plats. Vous l’aurez compris, cette plante au goût acidulé unique a plus d’un tour dans ses graines !

Les variétés rares ou anciennes de fruits et légumes reviennent sur le devant de nos étals de marchés, et ce n’est pas pour me déplaire. Je peux varier les plaisir au jardin comme en cuisine, et j’espère bien que vous me suivrez dans ces découvertes !

 

Retrouvez des graines de plantes bio et reproductibles peu connues sur la boutique en ligne jusqu’au 31 août 2018, et dans votre box jardinage à chaque nouvelle saison.

Publié par Laisser un commentaire

Un repas fleuri 100% végétal

Les fleurs comestibles sont rarement présentes dans nos assiettes. Elles sont pourtant aussi délicieuses que belles dans de nombreuses préparations culinaires.

Pour inverser la tendance, je vous propose aujourd’hui un repas complet entrée-plat-dessert-boisson. Chacun des plats de ce menu vous permettra de déguster les fleurs comestibles vendues sur l’eshop.

Les recettes proposées sont toutes végétaliennes, sans gluten ou adaptables, et surtout avec la quasi-totalité des ingrédients d’origine locale.

 

Entrée végétale et fleurie

Mesclun fleuri, tomates et figues

 

Difficulté : Très facile

Temps de préparation : 10 minutes

 

Ingrédients pour 4 personnes :

100g de mesclun

20g feuilles de chrysanthèmes

Une vingtaine de tomates cerise

Une poignée de pignons de pin

4 figues fraîches

Une petite poignée de fleurs de chrysanthème

Une cuillère à soupe de vinaigre balsamique

Deux cuillères à soupe d’huile d’olive

Une pincée de sel

Quelques tours de moulin de poivre

 

Étape 1 : Laver le mesclun et les feuilles de chrysanthème, les mélanger dans un saladier.

Étape 2 : Laver et couper les tomates cerises et les figues fraîches, les ajouter au mesclun.

Étape 3 : Ajouter les pignons de pin et les fleurs de chrysanthèmes lavées à la salade. Mélanger.

Étape 4 : Mélanger l’huile d’olive, le vinaigre balsamique, le sel et le poivre dans un bol. Verser la sauce sur la salade et mélanger avant de servir.

 

Plat végétal

Risotto de courgettes aux capucines

 

Difficulté : Moyenne

Temps de préparation : 30 minutes

 

Ingrédients pour 4 personnes :

2 verres de riz rond

2 courgettes moyennes

2 échalotes

1 gros oignon

2 litres de bouillon de légumes

Un vin blanc sec

1 grosse cuillère à soupe de moutarde

Quelques petites feuilles et fleurs de capucines

De l’huile d’olive

Une pincée de sel

Quelques tours de poivre du moulin

 

Étape 1 : Hacher finement les échalotes et l’oignon et les faire revenir à la poêle dans de l’huile d’olive. Ajouter le riz. Quand il s’est bien imprégné de l’huile d’olive, ajouter les courgettes découpées en cubes.

Étape 2 : Ajouter une louche de bouillon de légumes. Remuer régulièrement jusqu’à absorption du liquide, puis ajouter un verre de vin blanc.

Étape 3 : Faire cuire en ajoutant alternativement une louche de bouillon et un verre de vin blanc quand tout le liquide a été absorbé. Remuer régulièrement tout au long de la cuisson.

Étape 4 : Quand le riz est cuit (après une vingtaine de minutes), ajouter la moutarde, le sel et le poivre. Bien mélanger.

Étape 5 : Servir en décorant l’assiette de feuilles et fleurs de capucine.

 

Crédit : Échoppe Végétale

Dessert fleuri

Pancakes à la confiture de coquelicots

 

CONFITURE :

Difficulté : Moyenne

Temps de préparation : 1 heure

 

Ingrédients pour la confiture :

150g de pétales de coquelicots

2 litres d’eau

2kg de sucre à confiture

 

Étape 1 : Dans une grande casserole ou un confiturier, faire cuire les pétales de coquelicot pendant 15 minutes dans l’eau à petits bouillons puis laisser reposer au moins 2 heures

Étape 2 : Filtrer avec une étamine et peser le jus obtenu. Y ajouter le même poids en sucre, et faire cuire de nouveau, pendant environ 40 minutes.

Étape 3 : Tester la cuisson : si une goutte versée sur une assiette fige et ne coule pas, c’est que la confiture est prête. La mettre en bocal stérilisé, fermer le bocal et le retourner pendant 24h. Conserver ensuite la confiture au frigo et la consommer rapidement.

Pour stériliser votre bocal correctement : https://www.leparfait.fr/comment-faire-ses-confitures

Crédit : Échoppe Végétale

PANCAKES :

Difficulté : Très facile

Temps de préparation : 10 minutes

 

Ingrédients pour les pancakes :

250g de farine de blé T80 (ou un mix de farine sans gluten)

3g de bicarbonate de sodium

450g d’eau

Optionnel : 50g de sucre

 

Étape 1 : Mélanger les ingrédients secs (farines, bicarbonate de soude, sucre) dans un cul-de-poule. Ajouter l’eau progressivement en fouettant la pâte.

Étape 2 : Huiler une poêle chaude, y verser une louche de pâte. Retourner lorsque la pâte est complètement asséchée et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes.

Étape 3 : Déguster avec la confiture de coquelicots.

 

Boisson fleurie

Infusion de boutons floraux de chrysanthèmes

 

Difficulté : Très facile

Temps de préparation : 15 minutes

 

Ingrédients pour 1 litre d’infusion :

Une poignée de fleurs de chrysanthèmes séchées

1 litre d’eau

 

Étape 1 : Faire chauffer l’eau. Arrêter le feu juste avant l’ébullition (l’eau bouillante peut altérer les propriété des fleurs).

Étape 2 : Laisser infuser les fleurs dans l’eau chaude pendant 5 à 10 minutes.

Étape 3 : Ajouter si besoin un produit sucrant, et déguster.

 

Avec ce repas fleuri complet, vous pourrez tirer parti de vos fleurs comestibles. Vite, en cuisine !

Si vous n’êtes pas encore équipés en fleurs comestibles, vous pouvez les shopper ici jusqu’au 31 août :

Publié par Laisser un commentaire

5 bonnes raisons de se lancer dans le jardinage en automne

5 bonnes raisons de se lancer dans le jardinage en automne

Ne vous fiez pas à ce que tout le monde dit. La meilleure saison pour se lancer dans le jardinage n’est pas le printemps et encore moins l’été. On vous a dupé ! Pour vous le prouver, voici 5 bonnes raisons de se lancer dans le jardinage en automne.

Les températures ne sont ni trop hautes, ni trop basses

L’automne est la meilleure saison pour se lancer dans le jardinage urbain. L’été s’achève et la période des récoltes aussi. C’est le bon moment pour laisser la terre au repos en attendant l’arrivée du printemps. Les températures sont plutôt douces selon les régions.

Prenez le temps de la saison pour nettoyer votre coin de verdure, vos outils de jardin et faire le tri. Jetez les plantes mortes au compost, taillez celles qui en ont besoin. Déplacez-celles qui doivent être abritées du vent et de la pluie. En automne, ce n’est vraiment pas le moment de chômer au potager.

laitue qui pousse au potager de versailles, grand trianon, domaine de Marie-Antoinette
crédit : mon petit balcon

Les premières récoltes pointent le bout de leur feuille dès le printemps

Les graines hivernent

Pour avoir des récoltes dès le début du printemps, commencez les semis en automne. Des fleurs comestibles comme le bleuet bleu ou le coquelicot rouge pourront être semées en automne. Avec la baisse des températures, elles ne germeront pas directement et c’est temps mieux. Elles seront protégées du froid hivernal à venir.

Premières semées, premières levées

Elles seront “en pause”. Dès l’arrivée de températures un peu plus chaleureuses, les premières graines pointeront le bout de leur feuille, assez rapidement. Alors jardiner en automne est un bon moyen de préparer le printemps. C’est aussi le bon moment pour planter des bulbes de fleurs d’automne et certaines plantes aromatiques.

récolte d'une botte de radis en automne
crédit : daiga-ellaby

 

planter des bulbes d'automne, dahlia
crédit : annie-spratt

Plus besoin d’arroser (si la pluie est au rendez-vous)

Ce n’est pas nouveau. L’automne est en générale une saison humide et pluvieuse, quelque soit la région. C’est donc le bon moment pour récolter l’eau de pluie et la réutiliser pour arroser. Si vous avez la chance d’avoir une terrasse ou un balcon en ville au dernier étage, profitez-en. Installez des récipients pour récolter la moindre goutte. Et comme le thermomètre baisse, les plantes auront besoin d’être arrosées moins régulièrement que durant la période estivale.

Se lancer dans une nouvelle activité pour décompresser après le travail

Plants Therapy

Plants make people happy (trad : Les plantes rendent les gens heureux).

Avez-vous déjà croisé une personne qui a des plantes chez elle et qui n’aiment pas ça ? Non ? Et bien c’est normal car ça n’existe pas. Une fois que vous aurez mis les mains dans la terre, il sera difficile de vous en sortir. On commence avec un pilea, une monstera, un alocasia et on ne s’arrête pas. Jardiner est un bon moyen de se détendre après une longue journée passée au bureau. C’est un moment rien que pour soi, en tête à tête avec la nature.

Une plante n’est pas un meuble

Mais attention tout de même, les plantes sont des êtres vivants qui ont besoin d’attention. Si vous débutez, commencez par acheter 2 ou 3 plantes de petites tailles de préférence. Elles pourront ainsi mieux s’adapter à votre environnement.

Des plantes au bureau

Pour vous sentir au bureau comme à la maison, pensez aussi à ramener une plante sur votre lieu de travail. Les bureaux ont des climats assez compliqués en général (climatisation, air sec, forte chaleur). Préférez alors des plantes peu capricieuses comme les calathéas ou les chlorophytum. Le tout est de penser à leur laisser une petite réserve d’eau pour qu’elles ne meurent pas de soif si vous vous absentez.

décorer son appartement avec des plantes d'intérieur en mode lagom
crédit : alexandra-gorn

 

décorer son appartement avec des plantes d'intérieur en mode lagom
crédit : échoppe végétale

Avoir un petit coin de verdure à la maison toute l’année

Le jardin à portée de main

Si vous commencez à jardiner dès l’automne, vous pourrez vous délecter en hiver dans une oasis de verdure. Temps qu’il ne fait pas trop froid dans votre appartement, installez quelques plantes d’intérieur. Créez-vous un coin cosy où il fera bon se reposer.

Ajoutez-y un plaid, un bon stock de thé et le tour est joué. vous serez fin prêt à affronter l’hiver en toute sérénité. En 2018, le mode LAGOM est activité ! Le HYGGE c’est so 2017.


Avec ces 5 bonnes raison de se lancer dans le jardinage en automne, vous ne pourrez plus vous planter. Rendez-vous au prochain équinoxe.

Publié par Laisser un commentaire

Unboxing : la salade de tomates téton de Vénus et fraises

Unboxing salade de fruits : tomates et fraises

La box jardinage été 2018 « Céder au champ des graines », sur le thème de la Grèce, contient comme d’habitudes des petits sachets de graines. J’y ai glissé des graines de tomates téton de Vénus (le nom latin d’Aphrodite). Et bien entendu, je propose également un livret de recettes pour profiter au mieux des récoltes ! Voici la recette pour ces belles tomates.

Eh tomate, ramène ta fraise !

Miles Kingdom a dit “la connaissance, c’est de savoir que la tomate est un fruit, la sagesse c’est de ne pas en mettre dans une salade de fruit”. Moi, je ne suis pas vraiment d’accord avec lui : j’ai testé la tomate en salade sucrée/salée et j’ai trouvé ça délicieux !

Salade de fruits fraise et tomates

Durée :

à peine plus qu’un 100m aux Jeux Olympiques !

Difficulté :

si tu n’y arrives pas, il y a de quoi devenir rouge comme une tomate !

 

Ingrédients pour 4 personnes :

    • 200g de tomates téton de Vénus
    • 200g de fraises
    • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
    • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
    • une petite poignée de basilic
    • une dizaine de grains de poivre timut

 

Étapes :

Laver et couper les tomates et les fraises. Mélanger.

Mélanger l’huile, le vinaigre et le poivre timut réduit en petits morceaux.

Présenter sur une assiette les fraises et les tomates. Ajouter quelques cuillères de sauce et des feuilles de basilic ciselé.

 

À défaut du poivre timut, tu peux utiliser des grains de poivre classiques. Le petit goût d’agrume si caractéristique du poivre timut ne sera pas présent, mais le résultat sera toujours aussi bon !

 

 

Pour commander la box été 2018 « Céder au champ des graines », c’est par ici !

Publié par Laisser un commentaire

Les accessoires du jardinier urbain sur balcon ou terrasse

outils de jardinage éco-responsable, dewit fabriqué en Hollande, plantoir et fourche

Des outils pour jardiner, il y en a des tas. Mais si on ne devait en posséder que quelques uns, ce seraient ceux-là. Voici quelques outils et accessoires du jardinier urbain avec ou sans jardin ! Que vous possédiez un balcon potager, des rebords de fenêtres fleuris ou une jungle urbaine, le jardin est à portée de main.

Les graines

Privilégier les variétés anciennes

Que ce soient des plantes aromatiques, des petits légumes fruits, des légumineuses ou des légumes racines, remplissez votre grenier de différentes variétés. Privilégiez des variétés de graines anciennes qui sont plus coriaces et robustes face aux intempéries.

Choisir les graines adaptées à votre espace

Afin de sélectionner les bonnes variétés de graines et maximiser vos chances de succès, commencez par analyser votre environnement. L’exposition au soleil, à l’ombre, au vent ou à la pluie sont autant d’éléments à prendre en compte.

Tandis que les légumes-fruits auront besoin de beaucoup de soleil et de chaleur pour se développer et mûrir, les légumes feuilles vont préférer l’ombre et la fraîcheur.

sachet kraft recyclable de graines de chou kale bios et reproductibles
copyright / échoppe végétale

 

jeunes pousses de graines de chou kale bios et reproductibles
copyright / échoppe végétale

De la persévérance et une pointe de bons conseils

On ne naît pas jardinier. On le devient après un temps d’analyse et d’expérimentations. Chaque plante se développe différemment en fonction de l’endroit où elle est installée et des soins qu’on lui procure.

Commencez par cultiver 2 ou 3 plantes avant de vous lancer dans la grand épopée végétale. Faites-vous la main sur des plantes faciles à cultiver comme les plantes aromatiques ou les fleurs comestibles des champs.

Si vous voulez vous lancer, le blog de jardinage urbain Mon petit balcon pourra vous y aider. Vous y trouverez une flopée de conseils pour mettre les mains à la terre sur votre balcon ou vos rebords de fenêtre !

Ne vous arrêtez surtout pas à un échec. Il faut se planter plusieurs fois avant d’être cultivé. “Réessayer et ne rien lâcher”, c’est le motto du jardinier sur champ de bataille !

Les outils

Pour semer vos premières graines, vos mains vertes seront le seul outil utile. Une fois que les graines se seront transformées en belles plantes, qu’il sera temps de les repiquer ou de les replanter, plantoir et fourche ne seront pas de trop pour préparer la terre.

outils de jardinage éco-responsable, dewit fabriqué en Hollande, plantoir et rateau
copyright / échoppe végétale

La tenue du jardinier urbain

Bien que la tenue ne soit pas exigée (il n’y a pas de videur à l’entrée du potager, qu’on se rassure), un tablier n’est jamais de trop. Et même si l’habit ne fait pas le moine, ça donne tout de suite plus de style. Couleur unie ou style marin, j’ai déjà choisi le mien, et vous 🙂 ?

tablier un lin couleur uni naturel portée par un jeune homme avec des basket veja à côté du potager
copyright / échoppe végétale

L’engrais et arrosage

Si vous avez semé vos graines et qu’elles commencent à pousser, le plus dur est passé. Pour avoir des récoltes gourmandes et généreuses, une petite dose d’engrais n’est jamais de trop. Appliquez-en une fois par saison pour avoir de belles récoltes à foison.

Notre petit chouchou, c’est bien sûr La belle bouse, un engrais issu de l’économie circulaire. Sophie Anaf et toute son équipe lyonnaise utilisent les excréments de petits élevages bovins d’Auvergne-Rhônes-Alpes. Avec cet engrais, c’est la permaculture et la biodynamie qui vous tend les mains.

L’arrosage est aussi la clé du succès. L’eau est une denrée à ne pas gaspiller alors pensez à récupérer l’eau de la cuisine pour la transvaser dans un arrosoir.

View this post on Instagram

English below ◆ Vous vous demandez probablement pourquoi je garde mon arrosoir @echoppe.vegetale dans l'évier? Quand je dois faire la vaisselle, la première eau est toujours froide. Je ne veux pas la gacher alors je ma collecte et l'utilise pour arroser mes plantes. De même avec un bol quand je dois rinces mes légumes. L'eau c'est la vie, ne la gâchons pas! ◆ You are probably wondering why do I keep my watering can from @echoppe.vegetale in the sink ? When I need to do the dishes, the first water is always cold. I don't want to waste it so I collect it and use it to water my plants. Same thing with a bowl when I need to clean my veggies. Water is life, don't waste it! x

A post shared by Melanie Lily 🌿 Green Lifestyle (@lilyfairly) on


Vous connaissez maintenant tous les accessoires du jardinier urbain en herbe. Ne restez pas planté là ! Semez, plantez et cultivez votre jardin.